Home » Carte Postale » Carte postale: Bodrum

Carte postale: Bodrum

Voilà départ pour la 5e fois à Bodrum. Convocation 4 heures à Lyon Saint Exupéry pour un décollage à 6 heures.
Bien que Gold pas de nuit à 1 € car il n’y a pas d’accord avec le Groupe Accor à Saint Ex. Voilà un des privilèges Gold déjà à terre !
Dans la file, beaucoup de familles Fram Look Voyages et autres. L’avion n’est pas affrété par le Club Med. Tiens, dans la file d’attente pour l’enregistrement, je vois aussi un couple qui était déjà avec nous l’an dernier aux mêmes dates. C’est vrai que Bodrum est un village d’habitués.

Le vol Air Méditerranée : RAS. Petit déjeuner basique : un pain au chocolat, une boisson. Les horaires ont respectés c’est l’essentiel.
Arrivée dans le nouvel aéroport Bodrum Milas. Il était en travaux l’été dernier, il est terminé. Il est majestueux, tout en faux marbre, peut être surdimensionné mais bon la crise fera l’avenir.

Un stand Club Med, près des autres voyagistes, à la sortie de l’aéroport. Les GO trafic (je pense) sont là : Le GO : « comment vous vous appelez ? Je ne vous ai pas sur ma liste » Le GO d’à côté : moi je les ai. Vous êtes Gold, vous avez un transfert personnalisé, Venez avec moi » ;

Et hop, nous embarquons dans un mini bus. Nous sommes 2 pour une dizaine de places et nous n’avons vu aucun GM. Nous aurions préféré prendre le car avec les autres pour faire tout de suite connaissance et voir un GO qui commence à nous présenter le village ( que nous connaissons déjà mais ce peut être vrai pour d’autres qui viennent pour le première fois). Nous, le chauffeur turc ne nous dit pas un mot bien sûr, il s’arrête dans une station service, s’achète à boire et des chips et mange tout le long de la route en conduisant tout en téléphonant.

Arrivée au village : bel accueil pour 2. La chef, le responsable Loisirs et quelques GO dont certains de l’an dernier qui nous reconnaissent. C’est sympa. Petit mot d’accueil de Flavia CDV, petit verre et prise en charge immédiate vers la chambre. Les autres arriveront plus tard et nous ne les verronspas…

La chambre : nous la connaissons. J’avais demandé le même bâtiment H avec une chambre au 1 er étage car l’an dernier, au rez de chaussée, nous avions des voisins du dessus bruyants au retour dans la nuit. C’est bon.

Et c’est parti pour deux semaines de plaisir, du moins nous le pensons. Nous allons retrouver deuxcouples d’amis des années précédentes. Nous avons communiqué par mail sur les dates, ils arrivent dans la journée.

Bar – restaurant : a priori rien de changé par rapport à l’an dernier. Des nouveaux et des anciens barmens, et au restaurant pareil des anciens et des nouveaux avec le même chef et le même responsable restaurant. On va encore bien manger et encore grossir.
La vue sur la mer est toujours là, c’est beau. Ah les guêpes de Grégolimano sont arrivées ! Le feu les a chassées de Grégo et elles sont là !

Et l’après midi, après le café, la plage et la voile. Christophe, le responsable est là depuis plusieurs années. Ca fait plaisir de le retrouver, on discute un peu. Il nous parle de la chaleur du mois de juillet, de la houle et de la nouvelle équipe. Damien de l’été dernier aussi est là.
Et hop catamaran. Mon mari ne va pas en bouger pendant les deux semaines, je le sais d’avance. Moi ce sera plus léger, en fonction du vent. J’aime que ça avance mais pas trop et à Bodrum, c’est pas si facile. Les habitués de Kos y viennent à présent, pour la planche surtout puisque c’est un des derniers villages où la planche n’a pas été supprimée.

Il y a aussi des kites. On les connaît ! Ils prennent de la place sur la plage avec leur engin, de la placesur l’eau. La mer est grande mais ils ne se préoccupent pas trop des autres navigateurs.
Ce n’est pas une activité club, ils ont leur propre matériel, mais ils utilisent la sécurité du club pour les
ramener quand il y a un problème. Il faudra les canaliser l’an prochain s’ils sont plus nombreux.

Mes matins sont consacrés : Abdos fessiers et step. La GO fitness est seule semble-t-il depuis quelque temps depuis le départ de l’autre GO et elle fait tous les cours. Elle est en formation alternance comme tant d’autres. C’est le choix et la politique du club, à présent. Mais comment dire, ce n’est pas la meilleure de sa classe. Elle manque d’expérience, de maturité pour la gestion de ses cours mais elle est sympathique. On va lui pardonner d’autant qu’une nouvelle GO est annoncée pour la fin de la semaine. On tiendra bien 4 ou 5 jours.
L’aquagym est faite par le sport terrestre, bodybuildé et fier de lui. Je n’accroche pas trop avec lui mais sa séance est pas mal.

Voilà, je parle de ce que je connais. Le tennis nous n’y sommes pas allés ni au tir à l’arc. On est à la mer, on va à la plage et on fait des activités nautiques. Il fait chaud en août, 38° en moyenne mais la mer n’est pas très chaude pour moi, bonne pour d’autres. C’est une affaire de goût et d’habitude.

Durant le séjour, le vent a été fort et surtout irrégulier, par rafales. On n’a pas pu faire les deux régates pour cette raison mais, nous avons fait deux très belles armadas. Un vrai bonheur d’aller jusqu’au Club Med 2 en escale dans le port de Bodrum, d’accoster les catamarans à côté de ce magnifique bateau. La semaine suivante, très belle balade de l’autre côté dans la baie.

On a eu deux belles soirées blanches, un beau buffet du 15 août et un beau spectacle brésilien (CDV brésilienne) mais avec une troupe extérieure de même que la soirée turque. C’est vrai il y a la qualité mais c’est moins sympa que les GO. Mais comme les GM deviennent exigeants, on fait du pro maintenant. Dans quelques années, à voir la désaffection des spectacles dans les villages, il n’y aura plus rien.

 

De même, les grands cocktails : la clientèle du mois d’août ne se lève pas de son fauteuil puisque les boissons sont déjà servies et souvent mieux dosées au bar. Où sont les cocktails d’antan où il fallait mettre une corde pour canaliser les GM trop pressés ? Mais je vous parle d’un temps….

Le club de Bodrum est un très petit club, 300 lits je crois et très bien cogéré par le Club et la Société Palmiye. « Monsieur Palmiye » vient régulièrement accoster son beau yacht au ponton des promenades en mer et passer en famille quelques jours au village. Il surveille tout.

Et la grande inquiétude, c’est l’extension. Déjà, le petit terrain attenant a été racheté et on parle beaucoup de rachat de la taverne à côté de la voile et du chantier naval très moche juste après. Tout le monde aime Bodrum parce que c’est un petit village, sans enfants. Si on agrandit, si on fait un espace 5 tridents, si on ajoute un mini club, le village va y perdre son âme, sa convivialité, son ambiance etc. Le projet devrait être concrétisé bientôt et le nouveau club en 2014. C’est pas bon toutçà.

Ah je vais quand même vous parler des privilèges Gold. Ca fait tellement discuter sur le forum que je ne vais pas passer à côté. Nous sommes Gold depuis la mise en place du système.

Du vécu donc cet été.Pas de surclassement, bien sûr le village est complet et le « selon disponibilités » s’applique.

Nous avions eu un message assez incompréhensible sur notre répondeur avant le départ de la responsable hôtelière. Nous n’avons pas eu connaissance du GO dédié mais peu importe.
Nous avons eu trois cartes de bienvenue dans la chambre et un cadeau matériel pour faire du café turc. Il y a eu aussi un cocktail hebdomadaire. On s’y retrouve avec la CDV, quelques responsables de services à discutailler alors que nos amis qui ne sont « que » Silver boivent l’apéritif au bar.

Je vous ai déjà parlé du voyage aller. Le retour c’est pareil : un petit mot dans la chambre pour nous dire que nous partons à 7 h 15 au lieu de 7 h 30 pour arriver avant les « autres » à l’enregistrement. Après fortes négociations, j’obtiens de partir à 7 h 30 mais pas dans le bus, en transfert privé. Résultat,
nous montons tous les deux dans notre minibus comme à l’aller, très malheureux de ne pas pouvoir profiter jusqu’au dernier moment des adieux des GO et nous ne voyons plus personne jusqu’à la salle d’embarquement. Triste fin de vacances, triste dernière impression.

Nous faisons partie des rares à n’avoir rien à faire de ce statut bidon. Certains en sont très fiers, pourtant.La vraie récompense serait des points de fidélité avec une réduction à la clé. Le Gold ce n’est que du vent au regard des sommes dépensées et de notre fidélité.

LifouO6

A propos Onyx

A LIRE AUSSI

Le sport en été à la montagne

Le sport en été à la montagne, j’ai testé pour vous deux activités totalement différentes, …

Mes 4 jours au Club Med de Vittel par Phaeton94

TRANSPORT / ARRIVEE AU CLUB C’est notre premier séjour à Vittel et surtout sans transport, …

One comment

  1. Plume alerte et vérités bien envoyées !
    Bisous Annie ☻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

La NewsLetter Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et ne ratez plus aucun scoops de la planete Club Med.

Dress Code, Lancement de nouveaux villages, Equipe GO

Vous vous êtes abonnés avec succès !!!