Home » Actualités » Chamonix, Adieu

Chamonix, Adieu

Chamonix, comme nous le twittions en Janvier 2017, le Club Med cherchait un vaste terrain de 35 000 mètres carrés en vallée de Chamonix. Déjà implanté dans la Capitale de l’alpinisme, le Club Med se trouvait trop à l’étroit dans ses locaux actuels.
Ses nouveaux standards sont des unités de 1 000 lits. L’opérateur touristique a donc sollicité la mairie pour trouver un espace libre… de pas moins de 35 000 mètres carrés.

Ce samedi, communication de la triste nouvelle officielle de Henri Giscard d’Estaing le Président du Club Med dans le Dauphiné Libéré Haute-Savoie.
Le président du Club Med, Henri Giscard d’Estaing, annonce la fermeture de l’établissement chamoniard.

« Il n’est pas structurellement adapté pour les familles qui sont aujourd’hui notre clientèle principale. Il n’a pas aujourd’hui la capacité suffisante pour rentabiliser ses coûts d’exploitation », argumente-t-il.

Il annonce en revanche que « des discussions sont bien engagées avec le maire de Saint-Gervais ».

Une vive réponse du Maire de CHAMONIX, Eric FOURNIER, ce jour (source officielle Page Facebook de La Mairie)

RÉACTION D’ERIC FOURNIER, MAIRE DE CHAMONIX, A L’ANNONCE DE LA FERMETURE DU CLUB MEDITERRANEE DE CHAMONIX:
UN CHANGEMENT DE CAP REGRETTABLE

L’annonce de la fermeture du Club Méditerranée, installé depuis une quarantaine d’années à Chamonix, suscite le commentaire suivant d’Eric Fournier:
«Le président du Club Méditerranée est venu à Chamonix durant l’été 2015 pour nous faire part de son projet d’extension du site du Savoy, exploité par le Club Méditerranée depuis le début des années 80.
Comme nous l’avions fait au début des années 2000 avec l’adjonction d’une première aile au bâtiment principal, nous avons clairement exprimé le souhait de la commune d’accompagner le projet d’extension. Les services municipaux se sont rapprochés de ceux du Club Méditerranée pour étudier ce projet d’extension des capacités du site chamoniard.
Malgré ces efforts, nous apprenons officiellement à la fin de l’été 2016 par le président du Club Méditerranée que la société a décidé de ne plus exploiter ce site et d’abandonner ainsi le projet d’extension. Comme le Club Méditerranée manifeste une volonté de rester dans la vallée de Chamonix, nous décidons d’un commun accord d’étudier les possibilités de sites alternatifs, sachant que le Club nous fait part d’un besoin de 40 000 m2 de surface disponible.
Au cours des mois de l’hiver et du printemps 2017, les collectivités ont proposé différents sites dans la vallée, compatibles avec les exigences touristiques et environnementales de son développement : l’étude de ces différents sites potentiels n’a pas permis d’aboutir à une solution viable.
La commune et la vallée de Chamonix regrettent vivement la réorientation opérée par le Club Méditerranée qui conduit de facto à l’impossibilité d’assurer la préservation de ses activités sur le territoire. Il apparaît que le nouveau modèle de développement choisi par l’entreprise depuis sa prise de contrôle par le nouvel actionnaire en janvier 2015, concrétisé par la reproduction d’un schéma unique et uniforme mobilisant une emprise démesurée, n’est pas applicable sur un territoire comme le nôtre, déjà soumis à des fortes pressions.

Compte tenu du caractère patrimonial et emblématique du site délaissé par le Club Méditerranée, la commune accompagnera de manière active la démarche menée par le propriétaire des murs (le fonds AEW) dans le sens de la désignation d’un nouvel exploitant conforme à la qualité du site et aux attentes du territoire».

Les rires GO et des GM resteront dans les murs de ce très beau site mythique et emblématique du Club Med… dommage, vraiment.
Une page se tourne aujourd’hui dans l’aventure du Club Med à Chamonix. Je terminerai par cette citation : La nostalgie est une fuite devant ce que nous possédons.

A propos Jean-Baptiste

Créateur du site www.macase.net, il souhaite vous faire partager ses expériences au Club Med, ainsi que les meilleures pépites du web qui s’y rapportent.
Passionné de voyages, de golfs et de Tennis, il aime dénicher les nouveautés et les bons plans.
Il tweet, like, scroll, pin…il veille !

A LIRE AUSSI

Les Boucaniers – Saison Hiver 2017-2018

Equipe Go Les Boucaniers Hiver 2017-2018 CDV: Julien Lettraz Responsable Anim : Axel Responsable RP …

PRAGELATO, sauvons les GO

PRAGELATO, au soleil froid des Alpes italiennes, au creux d’une vallée piémontaise, à distance en …

2 comments

  1. ONYS Julie Scarlett

    Le Président du Club Med, M. Giscard, semble être aveugle, et insensible à la beauté de ce site unique et exceptionnel. Jamais, le Club Med ne remplacera Chamonix par quoi que ce soit, ni Samoëns, ni ailleurs.
    Nous, qui sommes venus à Chamonix depuis 15-20 ans, ne viendrons pas ailleurs et avons décidé de boycotter le Club si cette fermeture s’avère réelle. Il est faut que ce club n’est pas rentable. Il est peut-être plus petit, et cela fait son charme. Il y a beaucoup de retraités et alors. C’est une clientèle sûre, dont les revenus ne changeront pas. Pourquoi la mépriser. Les retraités ne partiront pas à Serre Chevalier. Pour rentabiliser Chamonix, on peut réduire le personnel. Les GM de Chamonix ne demandent pas beaucoup d’encadrement. Ecoutez svp des milliers de GM qui regrettent déjà Chamonix. Vous pouvez encore changer la donne. Cela vaut le coût. On ne se sépare d’un diamant unique au monde. Soyez intelligent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This