Home » Le Club » Devenir G.O : Expériences

Devenir G.O : Expériences

L’idée de travailler sous les tropiques vous séduit ? Devenez G.O. dans un Club Med !

Anciennement GM, j’ai passé le pas et je suis devenu G.O. (gentil organisateur) pour une durée de six mois en République dominicaine, pour le Club Med.

Pour plusieurs, le Club Med et surtout les deux petites lettres *G.O* ont la connotation de « party animal » ou toute autre chose que je ne peux nommer ici, mais détrompez-vous ! Une personne qui part travailler au Club Med, que ce soit aux îles Turquoise ou à Djerba LaDouce en Tunisie, ne part certainement pas en vacances. C’est une expérience qui demande une capacité d’adaptation exceptionnelle à n’importe quel milieu de travail, que ce soit au niveau de la langue, la nationalité, les idéologie du pays d’accueil.

Le processus d’embauche

Rien de plus facile que de devenir G.O. ! Vous pouvez faire application en ligne au www.clubmedjobs.com ensuite, d’où vous envoyez votre curriculum vitae à l’adresse internet indiquée. Préparez-vous ! C’est une entrevue de groupe avec environ une vingtaine d’autres personnes. Vous aurez à faire une petite performance d’environ cinq minutes (moi j’ai enseigné le yoga !). Ce que vous faites n’est pas très important, en fait, ce qu’ils veulent voir c’est d’abord votre facilité à vous intégrer au groupe. Donc allez-y, faites-vous des amis ! Ensuite, armez-vous de patience, car ils peuvent attendre jusqu’à 2, 3 et parfois même 4 mois avant de vous appeler. Et lorsqu’ils vous appellent, vous devez être prêt, car ils ne laissent souvent que quelques jours pour vous préparer.

Lors de l’embauche, ils vous enverront une feuille avec des items importants à emmener dans votre valise. Vous pouvez aussi consulter ici la liste des dress code régulièrement mis à jour. Un petit conseil ; respectez-la, car ce n’est pas partout au monde que l’on retrouve des centres commerciaux pour se procurer ce qui vous manque. Les Club Med ont augmenté la qualité de toutes leurs installations et de leurs services, c’est-à-dire que pour les G.O., les casquettes sont interdites et les sandales (flip-flop) de même. Pour ce qui est des visas de travail, inutile de s’inquiéter, car ils s’occupent de tout. Lorsque le Club Med vous embauche, votre billet d’avion est payé, votre visa est en règle, ils envoient même un taxi vous chercher à l’aéroport.

Depuis quelques années, le Club Med a révisé ses contrats. Maintenant, vous devez absolument signer pour une durée de 6 mois, mais rien ne dit que vous devez quitter par la suite, car ces contrats sont toujours renouvelables. Dans votre salaire (qui est un peu ridicule, je dois vous avertir), vous êtes logé et nourri. À votre arrivée, vous recevrez une lisière de billets, d’une valeur de 50$ américains pour vous payer un petit cocktail de temps en temps, mais rien ne voue empêche d’accepter un verre de GM.

Ça fait quoi, un Gentil Organisateur ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, tout n’est pas toujours rose au Club Med. En fait, se lever à 6 h 30 le matin lorsque vous aviez à travailler jusqu’à trois heures la veille n’est pas toujours agréable. Cette situation, on la vie souvent lorsqu’on est G.O. Un impératif du Club Med, c’est qu’à chaque repas, les animateurs doivent être assis à une table avec des vacanciers. Donc si vous êtes de nature un peu solitaire, repensez-y !

Vous me dites que vous ne savez pas danser ? Aucun problème ! De toute façon, vous allez finir par apprendre avec tous les concours de danse auxquels vous serez obligé de participer avec une partenaire qui croira jusqu’à la fin qu’étant G.O., vous êtes automatiquement un professionnel de la batchata et du merengue !

Bref, ce ne sont pas des vacances pour les G.O., mais il reste quand même que vous aurez la chance d’habiter un lieu paradisiaque (imaginez vos journées de congé à la plage !), vous vivrez des expériences de vie uniques, vous pourrez rencontrer des gens extraordinaires qui, pour certain, resteront dans vos vies pour très longtemps et finalement, vous aurez des histoires à raconter à vos proches pour les années à venir ! 😉

N’hesitez pas à raconter ci-dessous votre propre expérience, et pour les internautes, surfez sur macase.net, c’est une mine d’information, conseils et moyen de comprendre la culture ClubMed.

A propos Jean-Baptiste

Créateur du site www.macase.net, il souhaite vous faire partager ses expériences au Club Med, ainsi que les meilleures pépites du web qui s'y rapportent. Passionné de voyages, de golfs et de Tennis, il aime dénicher les nouveautés et les bons plans. Il tweet, like, scroll, pin…il veille !

A LIRE AUSSI

Club Med à Passy : 2ème appartement

Le 9 avril, Club Med a ouvert les portes de son 2ème appartement-boutique au-dessus de …

Club Med, les projets pour 2017

Après avoir essuyé des pertes de 44 millions d’euros en 2015, le Club Med a …

3 comments

  1. Bonsoir et simplement merci de nous remettre en mémoire le côté « cour » lorsque nous ne voyons la plupart du temps que le côté « jardin »

  2. Une expérience unique! Oui, il y a de mauvais côtés, oui c’est difficile de se lever à 7h quand on a fait un débarrassage à 3h, oui on ne peut pas s’entendre avec tout le monde, oui parfois il nous arrive des choses et on aimerait rester sous sa couette au lieu de sourire et manger avec des inconnus MAIS…
    Tout cela on l’oublie! On ne garde que les bons côtés : les grandes amitiés (encore plus fortes car on est loin de sa famille), le partage de moments de vie avec ses collègues, avec les GM. On apprend tellement des autres! On apprend à avoir confiance en soi, à être moins timides, plus disponibles, on s’intéresse aux gens, on va vers les autres plus naturellement, on s’ouvre… Et puis il y a la fête, les spectacles, les jours off!
    Et si on aime son métier (pour moi, baby club), on n’a pas l’impression de travailler tellement le cadre est idyllique et les gens sympas! 🙂
    GO un jour, GO toujours, ça c’est vrai, on a du mal à décrocher et à revenir à sa vie d’avant…
    Le Club, c’est l’expérience de votre vie!

    • Bonjour,
      Je vais bientôt partir vivre cette aventure en tant que GO petit club et j’ai vraiment hâte et en même temps un peu d’appréhension de questions par rapport à tout ce qui m’attend… J’aimerais bien discuter avec vous si vous n’y voyez pas d’inconvénient !
      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This