Jump to content

goudite

Gentil Contributeur
  • Content Count

    1,487
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    15

goudite last won the day on November 13

goudite had the most liked content!

3 Followers

About goudite

  • Rank
    Prophète
  • Birthday 11/08/1966

Profile Information

  • Sexe
    Femme
  • Centre Interêts
    step,ski nautique, ski, voyages bien sûr, amis, lecture, décoration, cuisine, bons vins, danser

Recent Profile Visitors

3,343 profile views
  1. En route pour cette 4 ieme aventure. Et vive les embouteillages à Paris
  2. JC est un bon cdv à l’ancienne mais avec un gant de fer vis-à-vis des go. Il est très exigeant et ce n’est pas toujours apprécié par les Go malheureusement .
  3. Bon anniversaire Carole et je te souhaite encore de nombreux beaux voyages et découvertes!
  4. 4ième séjour à la même période. Sous la direction de JC, suis bien heureuse d'y retourner encore.
  5. Moi! Une des raisons qui nous pousserait à éventuellement y aller en septembre d'ailleurs. Il est formidable, tu verras.
  6. Bois une petite coupe pour moi! Bon anniversaire Lisa! gros bisous
  7. Quand une agence de voyage non club med vend des séjours club-med, en fonction de ses accords avec le club, elle ne paiera le club med qu'après le séjour de ses clients, ce qui lui fait une belle trésorerie grâce au club.
  8. Pour moi oui, ce sont les chambres famille vue mer qui n’en ont pas je pense.
  9. Feedback de notre séjour à Pragelato du 17 au 24 mars 2019 Après une étape à Chambéry, ville très agréable à visiter, nous sommes partis de bonne heure pour Pragelato via le tunnel du Fréjus (+/- 56,00 € A/R). J’avais eu la malencontreuse idée de programmer « Pragelato » dans waze et non « Club Med Pragelato ». Waze nous a donc fait prendre la route de Turin, et il nous a fallu un certain temps avant de nous rendre compte que nous faisions fausse route et que nous aurions dû prendre la sortie « Sestrière ». Et nous avons donc payé deux fois (A/R) une portion d’autoroute pour rien et perdu une petite heure. Nos amis venus en avion depuis Bruxelles n’ont pas eu de chance. La moitié des valises de l’avion est restée à Bruxelles. Il s’agit d’un problème récurrent sur cette ligne vers Turin, l’avion est beaucoup trop petit pour contenir les bagages de tout le monde et quand il y a plus de skieurs que d’hommes d’affaires, cela coince. Un jour de ski de perdu pour eux du coup. Les valises sont arrivées le lendemain soir par transporteur vers 22h00 et il leur aura fallu se battre pour qu’on ne les oblige pas à aller les chercher eux-mêmes à Turin. Arrivée au club vers midi, prise en charge immédiate sur le parking du club. Check-in au desk des golds et platinum, moins de formalités à compléter. Le Prosecco est bouchonné, ça commence fort ;-). La chambre est prête dans le bloc Silvabella. Chambre famille à l’étage avec deux chambres, une sdd avec wc non séparé. C’est très cosy comme architecture. Machine à café Lavazza , bouilloire et petit frigo. La chambre est parfaite pour deux personnes, mais j’imagine mal une famille de 4 loger là en période de ski avec le wc non séparé et une seule sdb. Ca doit être la course le matin. Un gros point négatif valable pour toutes les chambres est le manque d’éclairage. Heureusement que j’étais équipée de ma lampe frontale pour chercher des affaires dans les placards le soir. Chaque chambre possède son casier à vestiaire en plus du casier à ski. Nous n’avons jamais été gênés par le fait de devoir sortir le soir pour aller au resto. Les vestiaires relient les parties communes directement par l’intérieur. Mais apparemment très peu de GM sont au courant de l’existence de ces vestiaires et se baladent toute la soirée avec leur veste au bar et au resto. Les restaurants Le restaurant principal « Il Piemonte » a une capacité de 400 places pour un club de 800 personnes. Plusieurs salles assez feutrées permettent de couper le brouhaha. Certains jours, l’accès du resto a été refusé aux gm car il était complet. La qualité des produits est bonne mais il y avait la queue aux buffets tous les soirs. Très peu des plats en libre-service et comme les chefs de partie n’étaient pas rapides à dresser les assiettes, cela créait des bouchons à chaque buffet. Un point négatif pour nous. Nous préférions du coup nous servir nous-mêmes aux plats moins fins pour ne pas devoir attendre. Dommage pour un club dont la restauration est réputée. Le vin était exécrable, imbuvable, aussi bien le rouge, le blanc que le rosé. La sommelière était très insistante et harcelante tous les soirs à table pour vendre ses vins. Et cela devient la norme de plus en plus. Comme la capacité du resto est trop petite, ils offrent la possibilité de se faire livrer le petit-déjeuner en chambre. Solution que nous avons choisie pour ne pas devoir courir trop le matin. Ce petit-déjeuner était assez basique : un jus d’orange, de la confiture, pâte à tartiner, un petit croissant, un petit pain au chocolat, un piccolo et une madeleine. C’est tout, aucun yaourt ou fruit. Il faut passer commande pour ce service la veille aux relations clients. Normalement le livreur frappe en bas et laisser le panier en bas des escaliers, mais il m’est arrivé de tomber nez à nez avec un livreur monté dans ma chambre alors que je sortais de la douche ! Nous avons déjeuné le premier midi à la Trattoria, le restaurant sur la place centrale. L’endroit est accueillant, mais il y faisait caillant ce midi-là avec les portes ouvertes. Les antipasti sont servis à table : charcuterie et fromages divers servis sur planche et ensuite on va se servir de pizzas ou pâtes. Le concept est sympa mais le service était nul et les pâtes décevantes. La Tania est le restaurant « typique » où on mange la fondue savoyarde. Il vaut mieux réserver en début de séjour pour avoir la chance d’y avoir de la place un soir. Grâce à un coup de pouce de « Michele » le cdv, nous avons pu obtenir une table pour notre groupe alors que le restaurant était soi-disant complet pour toute la semaine. Et le soir en question, il restait des tables vides. Allez comprendre leur gestion des réservations. Il faut un grand appétit pour y diner, mais la fondue était délicieuse pour une fois. Même si nous avons dû nous débattre avec les fils de fromage comme dans le fameux film des bronzés ;-). Avant la fondue ils servent des antipasti….au fromage, ensuite une assiette de raviolis et puis seulement la fondue aux cèpes, sans oublier le dessert avec du chocolat, le tout très léger évidemment J Le bar Le bar principal est beaucoup trop petit pour accueillir tous les GM quasi en même temps le soir. Nous avons donc opté quelques fois pour le petit bar lounge au deuxième étage, bien plus cosy. Les cocktails n’étaient pas terribles, à base de mauvais alcools et comme d’habitude il faut toujours bien choisir son barman. Un même cocktail préparé par l’un ou l’autre des barmen peut être « bon » ou carrément imbuvable. En fin de soirée, nous avons eu droit tous les soirs à un groupe de musiciens au bar lounge jusqu’à minuit. Très bon groupe d’ailleurs qui a réussi à faire danser tout le monde. Le domaine skiable Il n’y avait pas un gramme de neige au club lors de notre séjour. Pour rejoindre le domaine skiable il y a une seule télécabine qui monte environ 60 personnes à la fois. Nous démarrions tous les matins à 08h45 avec notre moniteur Roberto pour éviter la queue. Je n’ose imaginer ce que cela sera quand le club aura été agrandi dans deux ans avec 200 lits en plus ! Le domaine de la voie lactée « La Vialattea » est très vaste. Il comprend les stations de Sestriere, Sauze d’Oulx, Oulx, Sansicario, Cesana, Pragelato, Claviere ainsi que Montgenèvre en France de 1.400 à 2.800 mètres d’altitude. Malgré le manque de neige, Roberto a réussi à nous faire faire de belles balades. La balade vers Montgenèvre est trop longue à faire en A/R à ski, il faut tracer et ne jamais s’arrêter. Nous avons donc déjeuné à Clavière et ensuite Roberto avait commandé deux grands taxis pour nous ramener au club en 45 min. La balade vaut vraiment le détour. En général les remonte-pente sont assez vétustes sur les différentes stations, surtout sur la partie italienne. Un des grands avantages de ce club sont les 5 restos d’altitude avec lesquels le club a des accords. Plus besoin de rentrer au club à midi et découverte d’un nouveau resto tous les jours avec accueil chaleureux au prosecco, vin, entrée, plat et dessert. De quoi profiter des magnifiques terrasses au soleil face à la montagne. Nous n’avons pas testé le SPA ni la piscine qui semblait envahie au retour du ski. Le sauna est gratuit pour les golds et platinum mais le hammam est payant. Comme nous avions fait une halte en Bourgogne à l’allée, notre voiture était bien pleine de bons vins. Nous avons donc dû réserver une place de parking couvert à 110,00 €/semaine, un comble étant donné qu’il n’y avait pas de neige. Sinon il y a moyen de trouver des places gratuites dans les environs. Le club fait payer 60,00 €/semaine les places extérieures mais ce n’est pas clairement indiqué sur le parking. L’équipe Nous n’avons pas eu énormément de contact avec l’équipe en général, mais un grand merci à Nicolas, le responsable du restaurant qui a accepté de nous réserver notre table pour le groupe tous les soirs. Michele sera encore présent les prochaines saisons pour suivre les travaux d’agrandissement. Il n’est pas de toute première jeunesse, mais a une certaine autodérision . En conclusion, les infrastructures du club sont jolies, le concept du hameau de chalets est sympa. Nous aimerions y retourner avec plus de neige pour découvrir le domaine skiable dans son entièreté et avec moins de groupes incentives au club. Durant notre semaine, plusieurs groupes d’incentives belges se sont succédés et c’est aussi une des raisons pour lesquelles il y avait des queues au buffets car ils montaient tous ensemble au resto.
  10. Bisous de bon anniversaire! Profite bien de ta journée et je te souhaite encore de nombreux beaux voyages.
  11. Oui je comprends. Par contre, nous n'avons jamais payé de supplément pour être près du centre. Cortes nous avons fait également.
  12. Nous prenons toujours une chambre club famille normale et demandons le bâtiment Colon , très central. Notre chambre dont je pourrais retrouver le numéro était au 2 ième étage et rénovée.
  13. Eh ben, mieux que le cadeau aluminium
  14. C’est pas possible ces fautes d’orthographe dans une communication officielle. Vive l’image de marque .

PRESENTATION DU SITE

×
×
  • Create New...