Home » Carte Postale » Itaparica, Septembre 2013

Itaparica, Septembre 2013

Itaparica, septembre 2013 vu par gros_porcinet

DSC08268-1024x768

Le voyage aller
Lever 4h du mat pour un décollage à 6h. Nous avons choisi, pour notre périple, de prendre la TAP (compagnie portugaise), et un Paris-Lisbonne en 2h, un !
Arrivée nickel à l’aéroport de Lisbonne en début de journée, aéroport refait à neuf, magnifique galerie commerciale avec un Starbucks (yesssssss), une FNAC, WIFI gratuit, une escale très agréable.

Environ 2h30 de retard pour le Lisbonne-Salvador, on attend tranquillement, on est en vacances !

DSC07751-1024x768

Appareil de type A330, par contre système vidéo individuel à bord assez ancien (pas de jeux, pas de VOD, des vidéos qui s’enchaînent pendant tout le vol, je vous laisse imaginer la voix de Gatsby en portugais lol). Repas chaud + collation à bord.

DSC07761-e1380987462894-768x1024Arrivée à Salvador avec vue sur la baie et le Pelorinho, j’aime ce moment lorsque la ville que tu as imaginée sur la carte depuis des semaines se dévoile enfin à tes yeux.
Seconde partie du périple, ça se mérite Itaparica. Bref, arrivée à l’aéroport, formalités rapides, récup des valises et hop, accueil et montée dans le taxi (une espèce de van).

Nous voilà repartis pour environ 45 min de trajet jusqu’à Sao Joaquim, à Salvador, pour l’embarquement du ferry. 30 min d’attente pour l’arrivée du ferry, 45 min de traversée (malheureusement sans la vue, il faisait déjà noir). Clim au max, le chauffeur pensait sans doute nous faire plaisir… raté… gelée !!!

Débarquement à Bom Despacho, encore 30 min de trajet et là on se réveille brusquement : le panneau d’entrée du village. Dernière ligne droite dans l’allée des bambous, dernier virage à gauche, GO en place et hop, enfin l’arrivée vers 18h mes souvenirs sont en place. Accueil ultra efficace et sympathique avec Milène, chef de la réception et la bise de Lydia, que nous recroisons avec un énorme plaisir pour la 3ème fois (après Athénia 2009 et « the dream »Kani 2010).

Milène nous conduit jusqu’à ….

La chambre

DSC07756-1024x768Nous avons eu le privilège et l’agréable surprise de bénéficier d’un sur classement (thanks go(l)d J). Nous étions logés dans le Patio dos Amores (forcément !) chambre 70 irrésistible. L’entrée se fait d’abord dans une première pièce avec 2 petits lits (qui je pense sert pour les enfants) avec placards et frigo.Puis descente de marche, arrivée dans la salle de bain, double vasque, grand miroir, effet bois et bambous, douche et WC séparés.

Ensuite, nouvelle porte dans LA chambre, grand lit, placard en bois blanc, déco avec statues bahianaises, écran plat, dock iPod.

Je termine par le plus magique : nous avons la chance d’avoir une terrasse en bois avec une vue imprenable sur la lagune (la vue du catalogue, j’vous jure !!!!) en plus transat en bois assez large pour tenir à 2 avec matelas très confortable.

Mon premier geste le matin : ouvrir les yeux et regarder le soleil qui se reflète dans l’eau, entre les poissons, les plantes et les gazouillis des oiseaux, heureux si je veux, na !!!!

Le service est impeccable, eau à disposition, produits de salle de bain renouvelés et second passage le soir pour ouvrir notre lit et nous mettre à tous les 2 un chocolat sur le bord du drap, ça c’est digne d’un 5 tridents !DSC07822-e1380987553549-768x1024

Le matin, une fois émerveillés par le paysage et habillés, nous nous dirigeons avec grand intérêt vers….

La table

Le chef est brésilien, le second est français (incomparable Najib un compatriote du Nord avec ses risottos de dingue), le chef boulanger l’est également (Georges le marseillais que vous avez pu apercevoir sur le CM2 notamment).

Je vous préviens tout de suite : nous sommes dans un 3 tridents alors certes, le buffet ne fait pas 100 M², néanmoins les produits sont de qualités !!! Evidemment l’espace Churrascaria avec bœuf, poulet, saucisses est incontournable. J’ai aussi envie de parler des fruits (les mangues, les fruits de la passion), du pain forcément (Georges fait des pains incroyables, évidemment il maîtrise pour notre plus grand appétit le pain au chocolat blanc), des pâtes (Adriano l’italien et ses gnocchis), des petites crêpes du matin, de la crème glacée… Tout vous raconter parait irraisonnable alors j’arrête.

Le restaurant est en hauteur avec vue sur la piscine. Il existe un second resto, par contre le resto italien n’existe plus.

Après être repus comme des porcinets, nous nous dirigeons vers….

Les sports
Nous avons aimé l’enthousiasme des GO sports terrestres.
Le fitness se fait directement sous les cocotiers, près de la plage, avec Vitor, dynamique et motivant et qui nous encourage en essayant toujours de dire qq mots en français.
Beaucoup de monde à l’aquagym, les brésiliens semblent apprécier.

DSC08229-e1380985730919-768x1024Il existe aussi pas mal de courts de tennis, pas testés.

Il était noté aussi « paddle » sur le dépliant, je pensais naïvement que c’était du « Stand Up Paddle », grave erreur !!! (Notez la dramaturgie qui s’installe). Le paddle brésilien consiste en une espèce de jeu de raquettes courtes, sur petit terrain avec filet et petite balle.

Sinon sports classiques, tir à l’arc, beach-volley, ping-pong… ah si un gymnase pour pratiquer basket, volley, foot, du squash, une salle de musculation semi ouverte près de la lagune.

La particularité du village est de disposer de son propre golf dans un magnifique parc, pensez-y !!!

Je garde le meilleur pour la fin de ce paragraphe, le sport national, l’apothéose, la religion, directement crée par Dieu : le Football (prononcer : footchebôle, merci)

Les matchs ont lieu 4 fois par semaine à 16h sur THE TERRAIN à l’entrée du village, bichonné au brin de pelouse près, un billard !!!! Les GE et GO sont présents, on ressent même en étant sur le banc une réelle ferveur et un enjeu à chaque partie, mon homme a beaucoup apprécié l’ambiance particulière !

Après le match, il est temps de retourner au centre du …

 

DSC07771-1024x768
Village
Le village est quasiment au centre de l’île d’Itaparica, pas très loin de « la grande route » (facile, c’est la seule !)

Une cocoteraie somptueuse, un parc naturel sillonnant le golf (on peut y apercevoir différentes espèces d’oiseaux, des dindons, des papillons… un régal visuel).

La lagune borde les chambres, tout est entretenu en permanence, merci les jardiniers.

La plage est à mon avis le point un peu faible de ce village… Graaaaaaaandes marées, barrière de corail au loin, plage enserrée entre 2 digues de cailloux, eau de couleur peu flatteuse… Néanmoins, les plages sont très belles sur Itaparica, n’hésitez pas à sortir du club et à marcher le long de la plage, vous verrez !

Après une belle balade de 10 km sur la plage, il est toujours bon d’aller s’hydrater en passant par…

Le bar
Il est bien sûr situé stratégiquement au centre du village, près de la piscine.Au programme : Cainpirinha bien sûr ! Il paraît que c’est le pays ;-)Pour les sans-alcools, j’ai adoré le jus de raisin (suco de uva dans le texte) qui a un goût très différent de celui que l’on trouve en France : moins sucré, beaucoup plus parfumé et suave, j’approuve.

Le petit café noir est un cafezinho, marrant ! Pas de café glacé et pour les buveurs de  thé, qq mots à retenir : preto (thé noir du matin), verde (the vert) et hortela (menthe).

Service ultra rapide et efficace, barmen souriants qui avaient retenu nos habitudes (faut dire qu’on est restés 2 semaines !).

Après quelques consommations, il est temps d’aller se préparer pour…

Les soirées

DSC07984-1024x768L’ambiance est typiquement brésilienne, j’entends par là que les crazy signs sont quasiment uniquement composés de crazy brésiliens jamais entendus ailleurs !!!! Ambiance bahianaise, d’ailleurs nous nous sommes amusés à écouter les paroles, le mot le plus souvent entendu est bien sûr « carnaval !!!! ». Pas de Madisson snifffffff !

Du côté des spectacles, du classique club med (un petit regret sur le spectacle brésilien, dommage qu’il n’y ait pas eu un groupe extérieur… par contre super démo de capoiera par des GO, à mettre en avant, bravo à eux).

La chorégraphe était absente la première semaine, un peu de relâchement, par contre reprise en main la semaine suivante !!!!

Belle équipe cirque avec un show en extérieur de trapèze volant, très agréable !

Je terminerai par les sketchs comiques, comme je l’avais lu qq part sur les forums, les brésiliens sont effectivement très friands de comique de situation, beaucoup de sketchs avec participation et complicité du public tous les soirs, les GM sont bon public, la salle est tout aussi drôle à regarder (je suis sûre que dans certains villages fréquentés par les européens, l’accueil serait différent !)

Pour les soirées après-spectacles, nous sommes des couche-tôt, apparemment l’ambiance est également typiquement do brasil !

Ah j’oubliais pour les dress-codes ils sont TRES peu suivis voire pas du tout par les brésiliens… dommage…

Enfin, je garde le meilleur pour la fin, je vais évidemment évoquer en qq mots….

L’équipe GO

Enorme merci à Lydia pour son accueil, on s’est sentis tout de suite « à la maison », la magie du club ! Elle est bien secondée par Johnny du brésil, un showman qui a la carrure pour devenir chef de village !
Une équipe GO brésilienne bien sûr mais internationale (nos petits français cocorico, des marocains, canadiens, argentins, américains…).
Petit coucou à Tony, le GO golf, qui est au village depuis 15 ans et qui parle un français extraordinaire, ainsi que l’espagnol, italien, anglais… et même qq mots d’allemand lol
Les GE sont souriants, efficaces, nous avons beaucoup apprécié le service au restaurant !

Nous avons aussi rencontré une petite famille très sympathique avec qui nous avons pu partager des fous rires à table, beaucoup de discussions sur la vie au brésil et une belle balade le long des plages, coucou à Karen, Pierre et Alice, en espérant vous revoir dans un autre village  et bon début dans votre vie au Brésil !

 

A propos Jean-Baptiste

Créateur du site www.macase.net, il souhaite vous faire partager ses expériences au Club Med, ainsi que les meilleures pépites du web qui s'y rapportent. Passionné de voyages, de golfs et de Tennis, il aime dénicher les nouveautés et les bons plans. Il tweet, like, scroll, pin…il veille !

A LIRE AUSSI

Le sport en été à la montagne

Le sport en été à la montagne, j’ai testé pour vous deux activités totalement différentes, …

Mes 4 jours au Club Med de Vittel par Phaeton94

TRANSPORT / ARRIVEE AU CLUB C’est notre premier séjour à Vittel et surtout sans transport, …

4 comments

  1. Merci beaucoup GRos Porcinet pour ce recit que j’attendais impatiemment.

    3 questions me viennent à l’esprit:

    1) vous n’avez pas souffert des mostiquos?

    2) combien de jours vaez vous apssé ds ce village? Avez vous fait des excursions?

    3) Pourquoi avoir choisi ce village plutot que Rio Das Pedras?

    Bonne soirée

    • Bonjour Biniou,
      Pour les moustiques, un GE passait en motosanto tous les jours à 18h pour la pulvérisation ! Les moustiques sortaient en fin de journée mais rien de catastrophique, un bon 5/5 et c’est réglé !
      Nous avons passé 13 jours dans le village.
      Concernant les excursions, nous avons tenté de faire morro de sao paulo mais cela n’a pas pu se faire pendant le séjour faute de participants (les GM brésiliens ne font pas d’excursions).
      Par contre, nous sommes allés à 2 à Salvador et nous sommes sortis faire de longues promenades sur les plages alentours, à conseiller !
      Pourquoi Itaparica ? Parce que nous étions allés à Trancoso en 2005 et nous avions déjà visité Rio de Janeiro. En plus, c’était un village très peu connu et peu fréquenté par les francophones, c’est aussi ce qui nous a attiré 🙂
      A quand le départ ???

  2. Merci pour ce compte rendu ……ca donne envie !!!

  3. Encore moi comment est la salle de fitness?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This