Home » Actualités » Histoire du Club : Le saviez vous ?
Collier Bar
Collier Bar Club Med

Histoire du Club : Le saviez vous ?

Les premiers villages
Le premier village a ouvert en 1950, au bord d’une plage dans une pinède à Alcudia, petit village de pécheur situé sur l’ile de Palma de Majorque. En cette première année,  ce sont 2700 personnes qui sont parties. Paris-Paris, pour 16 800 francs , 15 jours de vacances et 36 heures de train.
En 1951, Alcudia n’a pu ouvrir pour la simple raison que le Club s’est heurté au clergé espagnol, qui n’était pas tout à fait d’accord de voir de jeunes filles en maillot de bain, cela faisait un peu désordre, du moins à l’époque!  C’est ainsi que le club avait  loué au dernier moment un petit hôtel à Puerto de Alcudia mais le succès attendu ne fut pas au rendez vous et les relations avec le gérant n’étaient pas optimales . La même année ouvre, en Toscane au bord d’une jolie plage de sable volcanique noir le village de Golfo di Baratt. Ce  sera à Corfou plus connu plus tard sous le nom d’Ipsos, l’ile d’Elbe, et Montenegro en Yougoslavie de voir le jour les années suivantes. Ces premiers villages seront des villages de toiles, le matériel étant fournit  par l’entreprise Trigano.

Dans un texte, Jean Pierre Becret indiquait qu’au moment des inscriptions je cite
« c’était le rush ! On était obligés de les ouvrir d’abord aux anciens, puis aux nouveaux membres qui étaient parrainés, puis à ceux qui n’étaient pas parrainés… Une année, cinq ou six cents personnes faisaient la queue rue de la Bourse à l’ouverture des inscriptions. L’année suivante, on a distribué des petits numéros. L’année d’après, on donnait avec ces petits numéros des bons pour un café au bistrot d’à côté, à qui on avait spécialement demandé d’ouvrir. »

Implantation au Maroc
Le premier village à voir le jour au Maroc  fut Al Hoceima en 1963. Face au Pinon, petit fortin espagnol situé sur un ilot, Al Hoceima était implanté au cœur d’une forêt d’eucalyptus d’un parc naturel national. Village de cases dès son ouverture, Al Hoceima était orienté tennis et équitation. Inauguré en 1963 par Hassan II, roi du Maroc, les GM devaient transiter par Tanger/ ou Rabat avant d’arriver après de longues heures de bus au village. Etant conscient du problème que cela occasionnait pour les GM et le club, Hassan II offrit, en 1964, la construction d’un aéroport international à 2 pas du village. Al Hoceima a fermé en 2003 pour des raisons économiques. Le 24 Février 2004, un tremblement de terre de 6.3 sur l’échelle de Richter fit de nombreuses victimes dans cette willaya
En 1966, le Club Méditerranée ouvre le village d’Agadir. Cette initiative fut osée, mais marquera le début de l’essor touristique pour la région. 6 ans auparavant, Agadir fut frappée par un violent séisme de 5.7 degrés sur l’échelle de Richter.. Ce séisme, le plus meurtrier de l’histoire marocaine (15 000 victimes et environ 30 000 blessés), a détruit en majeure partie la ville d’Agadir
Le club fut le premier complexe touristique a s’ installer et pu avoir une place de choix, directement en bordure de plage. Par Agadir, le club fit coup double puisqu’il est le premier village du club construit en dur ouvert toute l’année. L’activité vedette est le golf avec le célèbre golf des dunes situé à quelques kilomètres du village, Des compétitions internationales de haut niveau s’y déroulent régulièrement.

Pour en savoir plus sur l’histoire du Club, je vous conseille l’excellent site de Philippe, sur l’histoire du Club., vous pouvez le visiter en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.collierbar.fr/

A propos Jean-Baptiste

Créateur du site www.macase.net, il souhaite vous faire partager ses expériences au Club Med, ainsi que les meilleures pépites du web qui s'y rapportent. Passionné de voyages, de golfs et de Tennis, il aime dénicher les nouveautés et les bons plans. Il tweet, like, scroll, pin…il veille !

A LIRE AUSSI

Amazing Weeks

Amazing weeks : révélez vos passions ! quelle belle idée que le Club nous offre, …

Les Batailles du Trident : les gagnants !

Félicitations à tous les gagnants du concours macase.net des Batailles du Trident !… ils ne …

One comment

  1. Je me permets d’écrire sur ce site que je découvre,en espérant qu’il n’est pas pollué par le Sce COM du CM.
    Le Club do t’il est fait allusion ds l’historique est MORT avec son dernier membre fondateur .
    Actuellement ,loin de cet esprit Club , l’actuel responsable tente le haut de gamme á l’image de la famille dont il est issu, tout en surfant sur la vague des Bronzés.
    Ioderait trop long d’énumérer toutes les opération qui ont eu pour but de tirer le Club vers les Tridents auto-attribués.
    Il suffit d’aller séjourner dans un établissement 4 étoiles pour s’apercevoir que les 4 tridents ne sont du marketing.
    Le barman qui a du mal a confectionner un cocktail correct ,des alcools de basse qualité,,une polyvalence du personnel .Vs avez déjà vu le sommelier d’un restau 4 étoiles vs porter les bagages mettre les verres au bar et faire les jeux piscine?
    Les animations sont triste et SURTOUT politiquement correct, fini cet esprit gentiment gaulois,ces soirées avec de super spectacles. Tout a disparu pour des spectacles ennuyeux et ki se reviennent une semaine sur l’autre comme les menus!..Afin ke l’on garde un bon souvenir évidemment ,la dernière soirée rappelle le Club défunt .
    ,Question chambres c’est de la réhabilitation a bas cout ,du décor de cinéma .Par contre les prix flambent.
    Là où le Club favorisait l’échange ns trouvons individualisme,vouvoiement,et pour remplir les chambres vides Séminaires et membre d’une même entreprise menés là par les CE .
    Je vais retourner aux Boucaniers en Octobre car le club est le seul a proposer qques animations passé 22 h, mais c’est le dernier Club d’été ke je ferai. je ne manquerai pas de poster mes remarques
    a bientôt
    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This