Home » Le Club » L’histoire du Club

L’histoire du Club

Le Club Méditerranée est créé le 27 avril 1950 sous la loi de 1901, par un ancien membre de l’équipe belge de water-polo, Gérard Blitz. L’idée lui en vient à la suite d’une visite qu’il rend à sa sœur (Didy) en 1949 au club olympique de Calvi, en Corse. Il fait appel pour cette première saison à ses amis sportifs d’avant-guerre ainsi qu’à ceux de la Résistance avec lesquels il a géré, pour le compte du gouvernement belge dans un hôtel suisse, à Engelberg, la réinsertion des ressortissants belges rentrant des camps de concentration.

Gerard Blitz

Un terrain est loué près de Palma, des tentes et du matériel de cuisine (acheté dans un surplus de l’armée américaine cantonnée en Allemagne) sont acheminés par train en Espagne. Tout en recevant les premiers vacanciers, on invente, avec la participation des clients, une idée chère à Gérard Blitz, qui sera la base du succès mondial de la formule, à savoir faciliter les rencontres en abolissant, le temps des vacances, les barrières de l’argent (avec le forfait tout compris), des classes sociales (avec des activités sociales : sport, table commune, vie au grand air) et des religions. Ceci dans un esprit « grec » que l’on peut résumer par la formule « un esprit sain dans un corps sain ».

Gilbert TRIGANO

Du matériel supplémentaire est nécessaire ; la société Trigano et Fils, fabricant de tentes et de matériel de camping, est contactée par Gérard Blitz en la personne du fils aîné, Gilbert Trigano. En 1954, Gilbert Trigano entre au Club, dont il assumera, quelques années plus tard, la direction générale conjointement avec Gérard Blitz. Il en deviendra, au début des années 1960, le président-directeur général.

En 1956, le Club Méditerranée ouvre son premier village d’hiver à Leysin, en Suisse.

Au tout début des années 1970, en 1974, les finances du Club sont au plus mal à cause de divers accidents survenus dans le club et Gilbert Trigano doit recourir à une très forte augmentation de capital. C’est alors que neuf nouveaux actionnaires reprennent la majorité du capital dont Gianni Agnelli (patron de Fiat), ce qui apporte au Club de l’argent frais et des villages en Italie. À travers leur holding Ifil, ils conserveront 23,9 % du capital jusqu’en 2004.

La guerre du Golfe éclate en 1991. Les années qui suivent sont une période de crise au cours de laquelle le Club doit faire face à une baisse de fréquentation importante.

En 1991, rachat du Club Aquarius fondé par Lotfi Belhassine en 1979, comprenant une compagnie aérienne, Air Liberté.

En 1993, Gilbert Trigano quitte le groupe et fait nommer au poste de président-directeur général Serge Trigano (son fils) aux dépens de Jean Robert Reznik, pourtant considéré par beaucoup comme le dauphin et qui fut pendant plus de vingt ans le bras droit de Gilbert Trigano, le directeur général ainsi que la cheville ouvrière du développement du Club dans le monde et notamment en Asie Pacifique où il connut un succès considérable. Jean Robert Reznik quitte le Club à la nomination du fils de Gilbert Trigano.

Philippe BOURGUIGNON

En avril 1997, c’est au tour de Philippe Bourguignon d’être nommé PDG. L’ambition de celui-ci est alors de « transformer une société de villages de vacances en une société de services ». Sa stratégie s’avère payante et, en 2000, le chiffre d’affaires est en croissance de 28% par rapport à l’année précédente, et le résultat net de 51%. En 2001 a lieu le rachat du Gymnase Club et la création du concept des clubs Oyyo. La présidence de Philippe Bourguignon se termine sur des pertes record pour le groupe de vacances.

En 2002, c’est Henri Giscard d’Estaing, fils de l’ancien président de la République française Valéry Giscard d’Estaing qui devient P-DG du Club Med.

Henri Giscard d’Estaing

En 2004, après le décès de Gianni Agnelli, Président de Fiat et actionnaire majoritaire du Club, la nouvelle direction financière de Fiat S.p.A. décide de céder 28,9% des parts du Club Med au groupe Accor, qui en devient l’actionnaire principal. Cette même année, le Club Med annonce sa nouvelle stratégie de montée en gamme et, en 2005, lance une nouvelle campagne de pub sous la signature « Il reste tant de monde à découvrir ». Réalisées par Publicis, les publicités du Club se veulent des illustrations concrètes de cette évolution.

Le Club Med a annoncé un retour des profits à mi-exercice en juin 2005. Actuellement, le Club exploite près de 80 villages dans le monde.

Le 9 juin 2006, le groupe Accor, qui détenait 28,9 % du capital du Club, annonce qu’il a décidé de ramener sa participation à hauteur de 6 %, en deux étapes1.

Actuellement le capital du Club est très ouvert auprès d’institutionnels français et étrangers.

Depuis 2006, Le Club Med affirme le redéploiement de sa stratégie et le positionnement luxe de la marque. Le Club Med se repositionne donc sur le haut de gamme depuis 2004.

Depuis 2008, la stratégie d’Henri Giscard d’Estaing se révèle être une impasse, avec des pertes d’exploitation de plus 9M en 2008 et des pertes de 22M d’euros au premier semestre 2009.

Le 18 juin 2009, l’homme d’affaires Bernard Tapie achète 1% des actions du Club Med pour 2,5 millions d’euros.

Le 11 septembre 2009, le Club Méditerranée publie un chiffre d’affaires en baisse de 12,5%, à 315 millions d’euros, au troisième trimestre de son exercice 2008-2009 qui s’est achevé fin juillet. Sur neuf mois, les ventes baissent de 6,8%, à 1,03 milliard d’euros. Les réservations cumulées pour l’été 2009, au 5 septembre 2009, étaient en recul de 13,8%. Mais, depuis le 27 juin 2009, les prises de commandes pour l’été sont en hausse de 6,4%, grâce aux réservations de dernière minute2.

Le 15 juin 2010, annonce de la renovation du village de SandpiperBay, Floride, seul All-inclusive aux USA.

A propos Jean-Baptiste

Créateur du site www.macase.net, il souhaite vous faire partager ses expériences au Club Med, ainsi que les meilleures pépites du web qui s'y rapportent. Passionné de voyages, de golfs et de Tennis, il aime dénicher les nouveautés et les bons plans. Il tweet, like, scroll, pin…il veille !

A LIRE AUSSI

Club Med à Passy : 2ème appartement

Le 9 avril, Club Med a ouvert les portes de son 2ème appartement-boutique au-dessus de …

Club Med, les projets pour 2017

Après avoir essuyé des pertes de 44 millions d’euros en 2015, le Club Med a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

La NewsLetter Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et ne ratez plus aucun scoops de la planete Club Med.

Dress Code, Lancement de nouveaux villages, Equipe GO

Vous vous êtes abonnés avec succès !!!